Foule1

 

LES OBJECTIFS du blog

Des convictions en dialogue

J'ose proposer les partages de ce blog - une voix parmi d'autres ! - comme une occasion de dialogue avec celles et ceux qui le liront et le commenteront. L'unique condition de ces partages est le respect des opinions différentes et des diverses manières d'exprimer sa foi et ses convictions. J'espère d'ailleurs que des croyants d'autres religions me permettront d'ouvrir mes espaces intérieurs à d'autres synergies.

Réaffirmer un "Dieu pour l'homme"

Le Dieu des chrétiens est souvent perçu par nos contemporains comme celui qui juge, qui condamne, qui interdit... à tel point qu'ils se demandent souvent : "Qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour que cette catastrophe m'arrive ?"
Mais lisez donc l'Evangile ! "Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu" (Lc 19, 10) : il part à la recherche de la brebis égarée, il loge chez les voleurs, il pardonne l'adultère, au grand dam des religieux de l'époque, et il donne sa vie par "passion" pour sauver tout homme, quel qu'il soit ! 

Le Dieu des chrétiens est souvent perçu comme une sorte de despote tout-puissant prêt à les manipuler comme des marionnettes qui n'auraient qu'à se soumettre...
Mais lisez donc l'Evangile ! Le Dieu de Jésus Christ libère les hommes et les femmes de leurs maladies et de leurs chaînes, il choisit les petits et les pauvres et restaure chacun dans la dignité, disant : "Je suis au milieu de vous comme celui qui sert" (Lc 22, 27).

Le Dieu des chrétiens est souvent cherché "au ciel"... et ceux qui l'y cherchent finissent par se lasser à force de ne pas l'y trouver"... D'autres s'imaginent le trouver au bout de leurs transes spirituelles,croyant reconnaître Dieu dans ce qui n'est probablement que les projections de leurs exaltations ...
Mais lisez donc l'Evangile ! Depuis l'incarnation de Jésus-Christ, nous ne trouverons Dieu qu'au coeur de l'homme et du monde car il a dit : "je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde" (Mt 28, 20) et "ce que vous avez fait au plus petit d'entre mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait" (Mt 25, 40).

Le Dieu des chrétiens apparaît souvent comme un être froid et lointain qu'il faudrait amadouer en multipliant les prières et les sacrifices...
Mais lisez donc l'Evangile : "Venez à moi, vous qui peinez sous le poids du fardeau, et je vous procurerai le repos " dit Jésus-Christ (Mt 11, 28). Le salut n'est pas au bout de nos efforts, ni même au bout de nos prières... Il est au bout de son amour gracieux et gratuit ! Chacun de nous est déjà sauvé ! Il suffit alors d'y conformer joyeusement nos vies !

Ici, nous chercherons à trouver un "Dieu pour l'Homme"...
Nous chercherons à "devenir humain" au coeur de ce monde tel qu'il est et tel que nous souhaitons le construire.

Nous ressourcerons nos énergies et notre quête de sens à la source de l'Evangile du Christ et de sa Parole libératrice.

Marc - 28 décembre 2014